( 2 juillet, 2008 )

Vieille Chenille

Histoire objet du jeu de transcription

neustriaalpinal.jpg 

Veuille cheneuiye,    ine conterie de Céléstin Beurdassou.

Version Française dIsabelle Bon   andrapf2.gif

Le vouéla asteur, rinque l’y, d’assiant sus la piarre . Thielle piarre ol en é pas ine, ol en é troés : ine grousse apouée sus les deus outes . Ine grousse qui vint por le sur des Chaudrolles enteur Charve et Saint sulpice. N’on la requeneu à sa geurne, rin à voére aveuc thielle la de Saint Même ! N’en a t’al élimé dau fond  d’thiulotte peurtant peutassé, rapetassé et rapetass’ra tu. Et des cot’yion, mon pôve émit ! Rinque des atifail de vieux, rinque des feusses de vieux qui s’avant pousé la sus. Le matin, avour qu’ les fames trempiant la soupe. « Torné vous, le pére, thittez me la piace ! Allez dont vous assisté sus la piarre aveuc thieu d’vout’ quiasse ! » Oub’ ampré la meuriénné, vour thielle piarre s’ trouvi d’eite à l’ombe, por bavassé aveuc l’in vour bein aveuc l’oute. Des cots, rinque tout seul à marouné ampré la brue, le biâfi et min-me le gouvarnement. L’y, le Monmon, l’Edmond, y l’é d’assiant sus la piarre dau dépeu que le ratiâ d’ l’échine veux pus z’y piégher. Y l’é inseurviable, pus bon à reun !
O z’y faut l’ temps d’ine cassoté por qu’y s’ardresse de thielle piarre sus sa bourde. Fauri pas vieud’zi !
Ol a pus rinque l’y asteur à feugnanté sus la piarre. Ol é l’y le vieux dau villaghe, o n’en a pu d’oûte ! Ol a pu d’ancien qui déci, min-me pas moé ! Mé o s’pauri ben que jhe seyisse le pus vieux des jhènes !! Ol a thienze jhors encoére, rastait « BombeX » aveuc l’y. L’é peurti en  l’jhâ , peur m’en foute ine ronfiante au Grand Charlot, m’en doute. N’a jhameis voté por l’y, y peuvait pas l’voére sus ine affiche. Ol é faute au géneural qu’y l’a été châfré « Bombe-X ». En dis neu cent souéssante vuit, quanque De Gaulle fazit peuté sa bombe H, la min-me an-née que la jhénèsse z’y à peuté au thiu, noute « Bombe-X » brômait coume in sauvaghe : « Aspésse de grand godiyau ! vouéla vour meunant les militares, feire queurvé l’monde aveuc thiéllès bombinettes qui foutant l’écounoumie t’à beza ! Cessera tu bintout ? Dau dépeu ta bombe A, te vouéla rendu au H ! Faura tout usaghé tout l’alfabet por que tu foute ton camp dau gouvarnement ? Quand s’ra tout la Bombe X, qu’o revinjhe le Front Populaire!!! »  Dau dépeu, le monde avant teurjhou déçi « Bombe X » Monmon l’y, thiés darniers temps, asteur qui s’artrouviant sus la piarre à lonyieure de jhorné, peurférait déci « Veuille cheneuiye ». Pasqu’o fallait pas ram’ner la poulitique en quession, malhureux , alors va por « Veuille cheneuiye »

Vouéla don Monmon tout t’ébafé , tout achalé tout trembiotant et pis tout éseulé sus thielle piarre. Dans sa veuille teite, o revin sa jhénesse : Ine ou deus imaghes de drôlesses qui sait as’ment pus qui qu’al sont, in fusiye qui peute et le casque d’in sodat qui se piâcre de rôghe, in français oub’in al’mand, qui qu’o peu feire ? Revin otout le ch’vau « Ponpon », qu’o falait feire pissé en subiant ! Ine charrette à drôle, sa nore aveuc in éssujhe mains cruchté t’ au d’vantau …… Des affeires dau temps passé ! Ol a don pus reun a v’ni ??? reun à v’ni ???

« Coument é tou asteur, Veuille cheneuiye? »

Y torni le calas vers la dréte, la vour « Bombe X » s’assistait aut’foés. Pas de « Bombe X », Pas de « Veuille Cheneuiye », parsoune … pus reun …..pus parsoune ! Et pis d’in cot sus thieu lila d’Euspagne, à couté, deus euils qui bireuillant, deus p’tit euils négues sus ine cheneuiye toute mirolée !
O s’y feit grand mau en l’thieur
«Veuille cheneuiye ??? »
Ol é l’a qu’ol a t’ine petite voé qu’al a déci :
«Vin , vin t’en ! »

neustriaalpinal.jpg boutons2065.gif 

Devinez donc : Cette superbe Neustria Alpina est la chenille d’un papillon répertorié sous le nom  de Bombix de la livrée . Sacré Céléstin  va !

Publié dans Non classé par
Commentaires fermés

Pas de commentaires à “ Vieille Chenille ”

Fil RSS des commentaires de cet article.

|