( 28 octobre, 2008 )

Le temps des mitouardes

ga1039.gif Voéla qu’é rendu le temps des mitouardes et o se conte pus belle chouse à thiau sujhet. Ol é  porquoué , jhe vous en é gossé ine , coume out’foué les payibâtiers, dans ine jhoute rabe rôghe. Ol étit avant qu’al  thytiant noute Saintonghe por le nouviâ monde et qu’al s’acoubiyant’ aveuc des  giromons méricains : « Les alowine », qu’avant  en la piace de folkiore , au creux d’z'eu teite ,  in gousset por z’y saquer d’l » érghent.

mitouardea.png

ga1039.gifL’émit’  Beurdassou  a mis en  émolé ine conterie dans  les étoéles dau patois  vour ol é quession de thielle affeire . [….Thielle de la Mitouére ! Les saintongheais disiant « Mitouarde ». Asteur ol a peursoune qui n’en cause . Ol é ine istoére pardue , d’in pays pardu ! Thiélle de la dame aux chats, thielle de la fade d’Antioche …].. O va feire meulouné les éspecialites de l’étnouloughie   et , si thielle varsion l’eu conveint point , y z’avant qu’a feire l’envoyure d’ine ôte!

 

 

Pas de commentaires à “ Le temps des mitouardes ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|