( 12 mars, 2009 )

pue pue oub’ dube

puput3.png             Dube  oub’ pue pue ,

Si vous disez pupute ,vous n’en causez coume fazant les occitants et les catalans : En chérentes jhe disons le mé souvent , ine pue pue vour ine dube (à moinse qu’o séyisse sus la cote vour y bouévant dau Thé et vour qu’o paurit feire « Pue pute » ) . Thieu châffre à cause de thieu si agralant fieuranghe qu’o l’éssame dau nic . Thiette Marie Ghorette ne ghençe point les beurnes que les jhènes  y fazant  .  A de c’qui parait qu’o feit poure au maufésant qui veuriant les mangher . Ol é portant in’ osiâ agralant aveuc pien de piume mirolé et n’in jholi toupet sus la teite  ! Vouai , mé les jhupon et les cotiyon  fazant pas la propeurté  . O s’peut d’eite bein peinturé et mal pomadé !! Beurne en siau !

Les pue pue sont rendu les peurmières  chez nous ôtes, avant le coucou ,  le mé souvent. Aveuc les arondelle , al fazant point l’printemps , mé al l’tirant en l’dar!  En avriye o  poun’ra jhusqu’à ine demie dozaine d’eu gris aveuc dau brun qiaire qui s’trouvant peutassé de bianc . Faura les coué 18 jhors , ol é maîtresse pue pue qui z’ou feit avoure que Monsieur é charghé de teurché le manghé . Les jhènes  dénigheant dans une punaisie de pauriture, quant y z’avant ine lune .

Thieu monde allant s’lavé, m’en doute et r’trauvant in sentiment mé ar’sembiyant à zeu piumaghe ! Creyiez me que les bet allant n’en chopé des sautrâ , des gheurlé , des parpaiyons , des mouches , jhusqu’à des  loches et des lumas en mussant peurtout dans les creu et les fende , à teurché dau larve. Les larve, thieu z’eu convin et thiélles qu’al s’en feriant peuté l’ jhabot , ol é les larves de fum’rolles .
Les dube , ol é nos mouette à nous ôtes , en l’pays bas , des oziâ d’min- me , ol a point d’prix !!! Darnière nouviâté : Ol a ine arondelle de rendu dau dépeu le 11 de mars - é tout pas biâ , thieu ??

 

     puput3.png

Publié dans K . Gouille par
Commentaires fermés

Pas de commentaires à “ pue pue oub’ dube ”

Fil RSS des commentaires de cet article.

|